L’histoire en revues – septembre 2014

Bonjour à tous ! Nous voilà début septembre, avec de nouveaux numéros des magazines d’histoire  ! 

Pour la généalogie, la revue française de généalogie a publié un magazine pour août-septembre présenté ici. Il en est de même pour les Cahiers Science et Vie, présenté à la même page. 

L’Histoire junior n°33

L'Histoire junior n°33

L’Histoire junior n°33

Au sommaire : 

Le dossier : Louis XIV, dédié à septembre peut-être parce qu’il est mort le 1er septembre 1715. 

Parmi les autres articles : 

  • L’énigme de la bête du Gévaudan qui a terrorisé les campagnes du Gévaudan au XVIIIe siècle. 
  • La tapisserie de Bayeux (XIe siècle)
  • Voltaire, un historien : un portrait original qui revient sur des oeuvres peu connues. 

Historia n° 813

Historia n°813

Historia n°813

Au sommaire : 

Le dossier : encore une fois Louis XIV, mais cette-fois ci à travers son intérêt pour la Chine, pour mieux comprendre l’exposition « La Chine à Versailles ». 

Parmi les autres articles : 

  • La séparation possible de l’Ecosse et du Royaume-Uni avec le vote prochain du 18septembre 
  • Le Pérugin, maître d’oeuvre de la Renaissance italienne
  • Quand Strasbourg devint française : les 28, 29 et 30 septembre 1681 

Histoire antique et médiévale n°75

Histoire antique et médiévale n°75

Histoire antique et médiévale n°75

Au sommaire :

Le dossier : la religion romaine, sujet très vaste abordée à travers les thèmes des sacerdoces ou sacrifices à Rome, les dieux quotidien ou encore la sibylle de Cumes

Parmi les autres articles :

  • Le village des artisans du Pharaon : Deir el-Medineh. Les peintures et les reliefs sont exceptionnels.
  • La rose antique et médiévale : la représentation de cette fleur à travers les auteurs grecs et latins. 
  • La nécropole athénienne de Kerameikos, qui garde encore aujourd’hui de magnifiques monuments funéraires. 

L’Histoire n°403

L'Histoire n°403

L’Histoire n°403

Au sommaire :

Le dossier: les femmes dans le système nazi, en tant qu’actrices : surveillantes de camps, épouses d’officiers SS, infirmières… 

Parmi les autres articles :

  •  Les révoltes européennes entre 1618 et 1640 
  • Hailé Sélassié, le dernier roi d’Ethiopie
  • Hommes-femmes, ce que nous apprennent les peintures rupestres de Serra da Capivara, au Brésil 

Arkéo Junior n°221

Arkéo Junior n°221

Arkéo Junior n°221

Au sommaire :

Le dossier: les dieux de l’Olympe et la mythologie grecque. 

Parmi les autres articles :

  • Des idées de sorties pour les journées du Patrimoine (20 et 21 septembre)
  • Le cheval dans le monde romain : leur utilisation pour la guerre et les jeux par exemple, mais aussi leur élevage et l’amélioration de l’espère. 
  • Une fiche : le Paléolithique supérieur (environ 30 000 ans pendant lesquels viva l’homme de Cro-Magnon)

Dossier d’Archéologie n°365

Dossier d'archéologie

Dossier d’archéologie n°365

Au sommaire :

Le dossier: le Maroc médiéval, un empire de l’Afrique à l’Espagne, entre le XIe et le XVe siècle ; numéro intéressant pour le programme d’agrégation 2014-2015… Articles notamment sur Aghmat, 1ere capitale almoravide et sur la mosquée d’al-Qarawiyyin. 

Parmi les autres articles :

  • Les céramiques almohades de Cordoue
  • Religions et rites funéraires à travers les cimetières médiévaux d’Al-Andalus. 

 

J’espère que cette petite présentation va aura donner envie de lire et de feuilleter ces revues ce mois-ci. Si vous avez d’autres revues à conseiller, dites le nous en commentaire !

N’hésitez pas aussi à voter pour l’article de la semaine prochaine ! 

L’Histoire en revues – août 2014

    Bonjour à tous ! Pour ce nouveau mois de l’été, voici des revues qui sont sorties en août ou que je n’aurais pas présenté dans la revue du mois de juillet; comme beaucoup de revues sont sorties pour juillet et août, il y a certaines revues que j’ai présentées que je ne reprendrais pas ici. 

La revue française de Généalogie n°213 août-septembre 2014

Au sommaire :

Le dossier : Des albums de photos à identifier. Dossier très intéressant car identifier les personnes sur les photos que nous avons s’avère très délicat et parfois très difficile. Comment exploiter ses photos pour sa généalogie ? Comment lire et interpréter ce document (historique) ? 

Parmi les autres articles : 

  • Lacunes étranges et récurrentes de l’état civil entre 1691 et 1736.
  • Famicity, le nouveau réseau social de la famille.
  • Chercher un ancêtre en Allemagne : les associations à contacter. 

Les Cahiers Science et vie n°107 août 2014

Au sommaire : 

Dossier : L’origine des mythes, pourquoi l’humanité partage les mêmes histoires. 

Parmi les articles : 

  • L’espèce fabulatrice : une singularité humaine
  • Des scénarios communs à toute l’humanité ? Hypothèse que deux familles de mythes seraient partagés par les êtres humains depuis au moins 40 000 ans. 
  • Cyclope : un oeil voyageur, un personnage qui remonterait au Paléolithique. 
  • Les nouveaux mondes de légendes : apparition de nouveaux mythes aujourd’hui, diffusés par les nouvelles technologies. 

A feuilleter ici. Voici aussi le site internet des cahiers science et vie : http://cahiers.science-et-vie.com

Arkéo Junior n°220 juillet/août 2014

Au sommaire : 

Numéro spécial préhistoire ; parmi tous les articles, le dossier présente notamment la grotte de Lascaux II, reproduction fidèle de Lascaux, en Dordogne, ainsi qu’une autre grotte importante où sont dessinés des mammouths : la grotte de Rouffignac. Il revient aussi bien sûr sur la grotte de Chauvet qui vient d’être inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Un article explique aussi quel était le rôle du chien auprès des hommes de la préhistoire, alors qu’il était déjà domestiqué. 

Parmi les autres articles : 

  • une fiche sur le Paléolithique supérieur

L’Histoire – Les collections n°64 août 2014

64_0

Au sommaire

Dossier sur les bagnes : à l’occasion de l’ouverture en Guyane, à Saint-Laurent-Du-Maroni, un musée du bagne et d’un autre musée en Nouvelle-Calédonie en 2015, la revue revient sur l’histoire de ces déportations jusqu’à la fin de la Seconde guerre mondiale. 

Parmi les articles : 

  • Vivre et survivre au Maroni : à partir de 1852, ce territoire est celui qui reçoit le plus de bagnards jusqu’au milieu du XXe siècle. 
  • Les 12 000 galériens du Roi-Soleil : les galères comme ancêtre du bagne. 
  • Portraits de femmes : portraits de quelques 900 femmes « volontaires » en Guyane entre 1858 et 1907. 

Revue à feuilleter ici.

Atlas des mondes n°402 août 2014 

Au sommaire : Dossier sur les mondes de l’Asie. Il es très complet avec une approche historique et géographique. Il est organisé en 5 parties : 1) le continent introuvable, 2) deux foyers de civilisations, 3) l’intrusion des europées, 4) destins divergents (au XXe siècle) et 5) une nouvelle aire de puissance. 

A feuilleter ici.

Avez-vous lu certaines de ces revues ? En avez-vous d’autres à conseiller ? 

L’Histoire en revues – juin 2014

Quelles revues d’Histoire lire en ce début du mois de juin ? Voici un petit aperçu !

Histoire Junior n° 31

 a10360407_309862892503381_5429612330935877795_n

Au sommaire :

Le dossier : 1477-1514, Anne de Bretagne, duchesse et deux fois reine de France

Dossier très intéressant sur cette duchesse qui a marqué l’histoire de la Bretagne et l’histoire de France, et pourtant souvent mal connue.

Parmi les autres articles :

  • Un monument dans l’Histoire : la basilique Sainte-Sophie de Constantinople.
  • Vie quotidienne : depuis quand mange-t-on les pâtes ?
  • Rencontre  : un professeur d’histoire géographie.
  • Spécial centenaire : la vie à l’arrière du front.

=> à feuilleter ici

 

Arkéo Junior n° 219 :

1979762_296534953844830_916790167600676110_n

Au sommaire :

Le dossier : Les Achéménides, l’épopée des Grands Rois perses.

Dossier qui en apprendra certainement beaucoup sur ce premier empire perse. Le roi le plus connu est Darius Ier (522-486), qui a notamment été défait à la bataille de Marathon en 490.

Parmi les autres articles :

  • Le dernier romain, pièce d’argent qui sert de monnaie à partir du IIIe siècle.  
  • Les lapodes, peuples méconnus : peuples du IXe-Ier siècle avant J.-C., qui ont vécu en  Croatie actuelle.
  • Des fiches : Giovanni Battista Belzoni ; la tracéologie.
  • Et même une petite recette : le poulet au safran.

=> à feuilleter ici

L’Histoire n°400

400_couv_1

Au sommaire : 

Le dossier : Le racisme en actes.

Le dossier présente le racisme au sens large du terme : depuis l’Inquisition ibérique et la pureté de sang jusqu’à l’apartheid en Afrique du Sud.

Parmi les autres articles : 

  • 1963-1982 : le transfert des enfants réunionnais par Ivan Jablonka, un sujet brûlant de l’histoire contemporaine.
  • D’où vient la flamme du FN ? L’histoire d’un symbole politique.
  • Août 1914 : se marier… vite !
  • Walter Scott, best-seller européen dès le XIXe siècle.

 

Historia Spécial n°17 d’avril 2014

17_1

Au sommaire : 

Le dossier : le Moyen âge libère la femme. Dossier marqué par l’histoire du genre, il s’articule en quatre temps : la recherche de l’égalité avec les hommes, les femmes de pouvoir qui avaient de l’influence, les femmes vues par la religion : entre saintes religieuses et sorcières; enfin, le « bonheur des dames »: l’art d’aimer et les loisirs.

Parmi les autres articles : autour du pays de Galles médiéval :

  • Galles, pays du Dragon rouge ;
  • Du « castrum » au « castle » ;
  • Que faire au pays de Galles ?

Histoire antique & médiévale n° 73

photo_pdt_3995

Au sommaire : 

Le dossier : La présence romaine en Afrique du Nord. Présentation notamment de la diffusion de la citoyenneté romaine, du la vie quotidienne des romains dans les cités et des identités berbères et puniques.

Parmi les autres articles : 

  • Le mariage dans l’aristocratie médiévale aux XIIe et XIIIe siècle
  • Port-folio : Mosaïques des villas de Paphos, riche cité sur la côte occidentale de Chypre. Au IIIe siècle, on voit le mélange des influences de la grèce antique, de la religion romaine et de la christianisation.
  • Le grand voyage de l’obélisque de Louxor

Dossier d’Archéologie n° 363

les-premiers-edifices-chretiens_pdt_3993

Au sommaire : 

Le dossier : Les premiers édifices chrétiens.

Parmi les articles du dossier :

  • La christianisation de la Gaule et la mutation du paysage urbain.
  • La liturgie dans l’église médiévale.
  • Offrir une fouille archéologique au public : le site de la cathédrale Saint-Pierre de Genève.

=> à feuilleter ici

Archéologia n°522

splendeurs-de-volubilis_pdt_4004

Au sommaire : 

Le dossier : Splendeurs de Volubilis, cité antique du Maroc, qui offres bronzes antiques splendides, aujourd’hui au MuCem.

Parmi les autres articles :

  • L’art Magdalénien : à La Madeleine, à Tursac, en Dordogne, fut découvert, il y a 150 ans, un mammouth gravé sur un ivoire. Le Magdalénien désigne la période du Paléolothique supérieur européen, entre 17 000 et 12 000 ans avant notre ère. Un art à découvrir à travers une grande exposition et un colloque.
  • Les portraits des Mousquetaire par le musée de l’Armée.
  • Programme des journées nationales de l’Archéologie, les 6, 7 et 8 juin.

=> à feuilleter ici

 

Avez-vous vous aussi une revue à conseiller ? Nous prenons votre avis et vos conseils avec plaisir dans les commentaires !

Six romans historiques pour tous les goûts !

Je vous propose aujourd’hui six livres historiques ou ayant trait à l’histoire qui m’ont plu et que l’on peut conseiller pour différents cas de figure, selon que vous aimez déjà les romans historiques ou non. 

Ce classement est artificiel, vous pouvez lire ce que vous voulez, si ces romans vous tentent. Moi-même j’ai été curieuse de voir ce qui se faisait pour les enfants (et j’ai beaucoup aimé !) 

Pour commencer, vous ne connaissez pas trop les romans historiques et vous aimeriez en trouver un agréable pour vous familiariser avec l’Histoire :

Si vous aimez les enquêtes policières, je recommanderais celles de Nicolas le Floch : Jean-François Parot, L’Enigme des Blancs-Manteaux (la première enquête d’une longue série), 2001, 377 p.

Jean-François Parot, L'Enigme des Blancs-Manteaux, 10 X 18, 2001

Jean-François Parot, L’Enigme des Blancs-Manteaux, 10 X 18, 2001

Nicolas le Floch est un commissaire parisien de la seconde moitié du XVIIIe siècle, originaire de Bretagne, au service de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV. Un cadavre trouvé rue des Blancs-Manteaux mène à une enquête au coeur de la capitale. Les enquêtes de Nicolas le Floch sont vraiment entraînantes, on rentre vite dans l’histoire et l’atmosphère de ce vieux Paris. L’arrière-plan historique est très documenté, avec des notes en fin de chapitre pour en savoir plus ; il est très agréable de découvrir des anciens mots français et de nombreuses recettes de cuisine de cette époque, décrite avec beaucoup de soin et beaucoup de gourmandise.

Vous pouvez aussi lire : Ken Follett, Les Pilliers de la Terre, Le Livre de Poche, 1992, 1056 p. (!) 

 

Ken Follett, Les Piliers de la Terre, Livre de Poche, 1992 - amazon.com

Ken Follett, Les Piliers de la Terre, Livre de Poche, 1992 – amazon.com

 

Ce roman est devenu un classique; il a été apprécié par de très nombreux lecteurs, presque tous ceux que j’ai rencontrés et même à la librairie, des lecteurs m’ont spontanément encouragée à le lire, alors que j’étais un peu réticente devant le nombre de pages. Ce roman est l’histoire de plusieurs personnages dans l’Angleterre du XIIe siècle que l’on suit jusqu’à la construction de la cathédrale de Kingsbridge. Les détails sur le monde anglais du XIIe siècle sont remarquables car ils sont nombreux et certainement le résultat d’une longue documentation. Il reste que c’est un bon roman pour ceux qui n’ont pas particulièrement d’affinité avec l’Histoire médiévale.

 

Si vous aimez l’Histoire et vous voulez des livres passionnants avec beaucoup de détails pour revivre l’Histoire :

Les romans de Ken Follett comme celui que je viens de présenter peuvent absolument vous plaire !!

Je conseille vivement : Victor Hugo, Quatre-vingt treize, 1874, environ 470 p. :

 

Victor Hugo, Quatre-vingt treize, 1874

Victor Hugo, Quatre-vingt treize, 1874

Dernière oeuvre de l’exil de Victor Hugo, ce roman a pour contexte la Révolution. Trois personnages, un aristocrate, un noble et un homme du peuple, s’affrontent pour leur idéaux. Au XIXe siècle, parler de la Révolution française, et encore plus de 1793, n’a rien d’anodin : c’est déjà interpréter l’Histoire pour comprendre quel est l’héritage de la République. L’écriture est puissante et entraînante ; les détails sont particulièrement précis et documentés.

Si vous êtes féru de généalogie et/ou d’histoire de la famille depuis des années et dépouiller les archives ne vous fait plus peur, je recommande chaudement : Dan Wadell, Code 1879, 280 p.

Dan Waddell, Code 1879 : les enquêtes du généalogistes, Actes Sud, 2012 - amazon.com

Dan Waddell, Code 1879 : les enquêtes du généalogistes, Actes Sud, 2012 – amazon.com

Cette enquête nous mène dans les archives londonienne. Après la découverte d’un cadavre dans un cimetière dans l’ouest de Londres, l’autopsie révèle une étrange inscription : 1879. Un généalogiste professionnel, Nigel Barnes, est sollicité pour résoudre l’énigme. En tant qu’historienne de la famille, ce que j’ai le plus apprécié dans ce livre est de découvrir les archives londoniennes par le biais d’une enquête policière et par l’imagination. Ce roman parle à tous ceux qui se sont plongés dans les archives, notamment celles paroissiales, et qui connaissent les difficultés à trouver des actes ; mais c’est aussi une excellente enquête, ce qui en fait à mon avis un roman à mettre entre toutes les mains.

Pour les jeunes lecteurs, tout dépend de l’âge et de l’aisance à la lecture.

Si vous avez moins de 10 ans et que vous lisez vos premiers livres, je propose : Geronimo Stilton, Le Voyage dans le Temps : Napoléon ; Les Vikings ; La Crête antique ; Le roi Salomon, Albin Michel Jeunesse, 2014, 384 p.

Geronimo est ses amis sont amenés à voyager dans le temps pour retrouver un anneau mythique, celui du roi Salomon, afin de rétablir l’équilibre écologique sur l’île des Souris ; oui mais, par erreur, ils vont aussi arriver à l’époque de Napoléon, des Vikings et de la Crète antique. J’ai été très agréablement surprise par les nombreuses informations sur les périodes historiques et surtout par tous les jeux et activités que ce livre propose.

Geronimo Stilton : Le Voyage dans le Temps : Napoléon ; Les Vikings ; La Crête antique ; Le roi Salomon

Geronimo Stilton : Le Voyage dans le Temps : Napoléon ; Les Vikings ; La Crête antique ; Le roi Salomon, Albin Michel Jeunesse, 2014 – amazon.com

 

Si vous avez entre 10 et 15 ans et vous n’êtes pas contre un roman historique ou que vous devez choisir un livre historique pour faire une fiche de lecture, j’ai deux livres pour vous :

Annie Pietri, Les orangers de Versailles, 2000, 220 p.

Annie Pietri, Les orangers de Versailles, 2000 - amazon.com

Annie Pietri, Les orangers de Versailles, 2000 – amazon.com

Ce roman est l’histoire d’une jeune fille modeste, Marion, fille de jardinier qui entre au service de la marquise de Montespan, favorite de Louis XIV. Elle a un don qui est rare : elle a un « nez » et sait composer des parfums. L’originalité de ce roman est qu’il nous fait revivre Versailles à travers les odeurs qu’il pouvait y avoir au XVIIe siècle : parfums, orangers, mais aussi odeur du sang et soupçon de crime ; Marion mène l’enquête pour le roi et pour le bien de la reine. 

Guy de Maupassant, Bel-Ami, 1885 

Bel-Ami, dessin de Ferdinand Bac, gravure de G. Lemoine, Ollendorf, Paris, 1885

Bel-Ami, dessin de Ferdinand Bac, gravure de G. Lemoine, Ollendorf, Paris, 1885

Ce roman est l’histoire de ascension sociale d’un homme ambitieux, Georges Duroy, dans le Paris de la IIIe Republique. Malgré son ignorance, il se fait une place dans le monde des affaires grâce au journalisme et surtout grâce à ses nombreuses maîtresses. L’histoire de cet aventurier cynique (mais drôle aussi parfois) est aussi le récit qui se veut réaliste du monde de la finance qui est lié aux journaux, depuis la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de presse. Ecrit en 1885, le feuilleton a pour contexte le lendemain du krach de l’Union Général en 1882, qui avait soulevé des scandales. Guy de Maupassant a voulu faire un récit réaliste de la société parisienne qu’il a côtoyée. Le roman a fait l’objet de nombreux film comme celui de juin 2012 avec Uma Thurman et Robert Pattinson. 

Remarque : le texte gratuit se trouve facilement sur internet en format epub. 

Je suis loin d’avoir lu tous les livres historiques ; si vous en avez lus que vous avez aimés ou au contraire que vous ne conseillerez pas, dites le nous dans les commentaires ! Vous pouvez aussi nous donner votre avis sur les livres que j’ai proposés dans cet article 🙂

 

Une montre au poignée de ce roi assyrien ?

En visitant le British Museum il y a quelques années, j’avais vu cette sculpture assez amusante : le roi assyrien, certainement Teglath-Phalasar III, semble vraiment porter une montre ; détail amusant quand on sait qu’il régna au VIIIe siècle avant J-C, entre 745 et 727.

Je n’ai aucune idée de ce que peut bien être ce bracelet ; le bâton qu’il tient semble aussi tout important. Si vous avez des idées d’interprétation, n’hésitez pas à les mettre en commentaire ! 🙂

 

 

Pour l’Histoire : l’Assyrie fut le centre de plusieurs empires successifs en Mésopotamie depuis le 2e millénaire jusqu’au VIIe siècle avant J.-C ; l’apogée de l’empire fut au VIII-VIIe siècle. Le roi Teglath-Phalasar III a effectué de nombreuses conquêtes d’expansion, notamment vers la Méditerranée. En 612, une coalition des Medes et des Babyloniens, peuples qui vivaient respectivement à l’Est et au Sud-Est de l’empire assyrien, provoque la chute de l’empire.

Carte des différentes phases d'expansion de l'empire néo-assyrien (934-612 av. J.-C.)

Carte des différentes phases d’expansion de l’empire néo-assyrien (934-612 av. J.-C.)

 

Bien que les Assyriens paraissent loin et mystérieux, on connaît un petit peu de leur culture, sans même le savoir !

Tout d’abord, leurs taureaux ailés à tête humaine, comme celui ci, sont assez célèbres. 

Taureau androcéphale ailé gardien du palais de Sargon II à Dur-Sharrukin, en Assyrie, musée du Louvre.

Taureau androcéphale ailé gardien du palais de Sargon II à Dur-Sharrukin, en Assyrie, musée du Louvre.

Ensuite, ils avaient l’écriture cunéiforme, apparue au début du IIe millénaire, qui est très complexe malgré une apparente simplicité (mélange de sons et de signes…). Ce sont les tablettes d’argile inscrites en cunéiforme qui constituent les sources les plus nombreuses sur la vie des Assyriens.

Inscription en cunéiforme sur pierre.

Inscription en cunéiforme sur pierre.

Enfin, si vous avez joué (il y a longtemps…) au jeu d’aventure Louvre sur PC, vous reconnaîtrez le démon Pazuzu, un des quatre objets à récupérer dans un voyage dans le temps. La statuette date du 1er millénaire. La religion assyrienne a un dieu principal, Assur, mais d’autres divinités existent aussi, ainsi que des démons. Le démon Pazuzu est associé aux vents maléfiques, mais il peut avoir aussi un rôle protecteur.

Statuette protectrice en bronze du démon Pazuzu, musée du Louvre. "Je suis Pazuzu, fils de Hanpa. Le roi des mauvais esprits de l'air qui sort violemment des montagnes en faisant rage, c'est moi !"

Statuette protectrice en bronze du démon Pazuzu, musée du Louvre. Au dos des ailes : « Je suis Pazuzu, fils de Hanpa. Le roi des mauvais esprits de l’air qui sort violemment des montagnes en faisant rage, c’est moi ! »

 

En livres, pour les enfants à partir de 9 ans,  l’encyclopédie Oh! l’Antiquité de Gallimard Jeunesse est vraiment très complète, très bien illustrée et très agréable à lire. On peut feuilleter le livre sur internet par ici !

 J. Fullman, B. Porlier, Oh! L'Antiquité, Gallimard jeunesse, 2012

J. Fullman, B. Porlier, Oh! L’Antiquité, Gallimard jeunesse, 2012

Pour les plus grands, j’aime bien le livre La Mésopotamie, dans la collection Guide des Arts, chez Hazan. C’est une collection qui est aussi très illustrée. Le livre est très bien organisé en chapitres qui abordent tous les aspects de l’histoire de la mésopotamie : des grands souverains jusqu’à la vie quotidienne, en passant par l’art et les plus grandes oeuvres connues aujourd’hui.

E. Ascalone, A. Guglielmetti, La Mésopotamie, Hazan, 2006

E. Ascalone, A. Guglielmetti, La Mésopotamie, Hazan, 2006

Le légendaire Orient-Express

En ce moment, et jusqu’au 31 août 2014, est exposé à l’Institut du monde arabe, avec le partenariat de la SNCF, le train de l’Orient-Express.

Ce train mythique est connu de tous par la célèbre enquête : le crime de l’Orient-Express, bien sûr, enquête d’Hercule Poirot écrite  en 1934 par Agatha Christie, souvent adapté en film (notamment le film de Sidney Lumet en 1974). L’Institut du monde arabe propose des activités pour les enfants autour de cette mythique enquête :

Pour mémoire, l’enquête est la recherche du meurtrier d’un des voyageurs, tué durant le voyage, la nuit. Dans ce monde clos où se côtoient des gens très différents, Hercule Poirot est confronté à l’une des affaires les plus compliquées. La série Hercule Poirot, avec David Suchet, a récemment proposé une nouvelle adaptation dans un nouvel épisode en 2010. Elle ajoute un peu de philosophie en montrant que la difficulté de l’enquête n’est pas seulement liée à la quête de vérité, mais aussi à la notion de justice…

Murder on the Orient Express? No, just luxury, love - and Poirot - The Daily Mail 27 novembre 2010 - http://www.dailymail.co.uk/news/article-1333459/David-Suchet-Murder-Orient-Express-No-just-luxury-love-Poirot.html#ixzz2zKd3N4cU

« Murder on the Orient Express? No, just luxury, love – and Poirot » – The Daily Mail 27 novembre 2010 – http://www.dailymail.co.uk/news/article-1333459/David-Suchet-Murder-Orient-Express-No-just-luxury-love-Poirot.html#ixzz2zKd3N4cU

Lors de la museumweek sur twitter, l’Institut du monde arabe avait lancé ce jeu amusant d’imaginer (en 150 caractères !) à quoi rêvait cette jeune voyageuse :

Sur internet, la présentation du journal de bord d’un conducteur fictif, Jules Fradet, dans un site intéractif, aide à entrer en totale immersion dans l’histoire et l’ambiance des voyages de l’Orient Express : http://www.imarabe.org/il-etait-une-fois-orient-express/site-immersif. Sur Facebook, une page complémentaire au site donne des documents d’archives (photos…).

L’Orient-Express est né de la création, en 1872, de la Compagnie internationale de wagons-lits par un ingénieur belge, Georges Lambert Nagelmackers. Le train prend son premier départ en octobre 1883. Il propose une liaison de Paris jusqu’à Constantinople à partir de 1889, soit environ 70h de voyage pour faire plus de 3000 km. Sa vitesse pouvait atteindre 100 km/h.

Carte de l'Europe indiquant  quelques-unes des principales lignes sur lesquelles circulent les trains de luxe, wagons-lits et les wagons-restaurants. (entre 1872 (date de la création de Compagnie internationale des wagons-lits) et 1900). - Gallica

Carte de l’Europe indiquant quelques-unes des principales lignes sur lesquelles circulent les trains de luxe, wagons-lits et les wagons-restaurants. (entre 1872 (date de la création de Compagnie internationale des wagons-lits) et 1900). – Gallica

Durant la Première Guerre Mondiale, les liaisons avec Constantinople furent interrompues ; le train n’allait plus que jusqu’à Belgrade. En 1918, l’armistice fut signé dans un des wagons de la Compagnie, le fameux wagon n°2419, connu sous le nom de Wagon de l’Armistice. La voiture se trouvait dans une futaie de la forêt de Compiègne lors de la signature entre les Alliés (dont le maréchal Foch) et les Allemands (dont le ministre d’Etat Matthias Erzberger et le général major von Winterfeldtl de l’armée impériale). C’est ensuite lors de l’entre-deux-guerres, lorsque le trajet Paris-Constantinople fut rétabli, que le train a connu son âge d’or.

Photographie après la signature de l'Armistice

Photographie après la signature de l’Armistice

La seconde moitiés du XIXe siècle (voire le début du XXe siècle) est aussi la période de l’orientalisme, lorsque l’Orient, tel que perçu par les artistes occidentaux (des Balkans à l’Afrique du Nord), est devenu un objet d’inspiration. L’orientalisme est connu notamment par Eugène Delacroix, Victor Hugo et Théophile Gautier. On peut certainement trouver dans cet héritage culturel les racines du succès de l’Orient-Express et l’association de ce train avec l’imaginaire des voyages en Orient.

Alberto Pasini, Une mosquée, 1886, Metropolitan Museum of Art

Alberto Pasini, Une mosquée, 1886, Metropolitan Museum of Art

D’un point de vue artistique, le train est aussi célèbre pour son décor luxueux, au design l’Art déco. L’Orient-Express est une oeuvre d’art. Les artistes qui furent à l’origine du « style Orient-Express » furent l’artiste-décorateur René Prou, qui a décoré six voitures entre 1926 et 1929, et René Lalique, joailler de l’Art nouveau (voir sur le site de la SNCF pour plus de photos http://www.sncf.com/fr/groupe/train-orient-express).

L'Orient-Express, Restaurant Anatolie

L’Orient-Express, Restaurant Anatolie

Pour plus d’informations sur l’Orient-Express:

– le site internet officiel de l’Orient-Express : http://www.orient-express.eu

– infos pratiques sur l’expo à l’Institut du monde arabe : http://www.imarabe.org/activites-evenements/collections-expositions/expositions/orient-express

– petite bibliographie suggestive :

Littérature : Agatha Christie, Le Crime de l’Orient-Express, 1934 ; Vladimir Fédorovski, Le roman de l’Orient-Express, 2008 ; Histoire et essais : Méryem Hani, L’Orient-Express, 2013 ; André Papazian, Trains de légende en Europe, 2001.

– et pour jouer au détective, tout simplement :

51j0ItEu-ML._SY445_

Idée de sortie – que voir au musée du Louvre avec les enfants ?

L’hippopotame bleu d’Egypte

Les hippopotames bleus d’Egypte ancienne sont parmi les objets les plus beaux et les plus curieux pour les amoureux de cette période historique et pour les visiteurs du Louvre.  Voici la page du Louvre où vous pouvez avoir une vue plein écran : http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/figurine-dhippopotame. Le couleur turquoise chatoyante et leur air sympathique peut certainement séduire tous les enfants ! 

L’hippopotame du Louvre date de la XVIIe dynastie, soit le Moyen Empire,  entre environ – 1650 à –  1530 avant notre ère. Les statuettes d’hippopotame étaient destinées à être placées dans les sépultures des hauts fonctionnaires. Le dessin sur leur corps est composé de plantes et de fleur de lotus ; elles évoquent le Noun originel, la naissance du monde. 

A mon avis, cette couleur bleu turquoise est une invitation claire au coloriage !! Pensez à venir avec un carnet et avec des crayons de couleurs, il pourrait être sympa de proposer à votre enfant de dessiner et/ou de colorier l’hippopotame avec son plus beau crayon bleu, ou, pourquoi pas, une autre couleur ! (Pour les tous petits, si le dessin de l’hippopotame est trop difficile, vous pouvez télécharger gratuitement un dessin sur internet avant votre visite, afin qu’il ne lui reste plus qu’à colorier)

 

Détail pratique : l’hippopotame est au département des antiquités égyptiennes du Louvre, aile Sully, 1er étage, vitrine 6 !

louvre-antiquites-egyptiennes-salle

Pour terminer, je ne peux résister de mentionner ce poème de Théophile Gautier qui chante la sérénité de l’hippopotame : 

« L’hippopotame au large ventre
Habite aux Jungles de Java,
Où grondent, au fond de chaque antre,
Plus de monstres qu’on n’en rêva.

Le boa se déroule et siffle,
Le tigre fait son hurlement,
Le buffle en colère renifle ;
Lui, dort ou pait tranquillement.

Il ne craint ni kriss ni zagaies,
Il regarde l’homme sans fuir,
Et rit des balles des cipayes
Qui rebondissent sur son cuir.

Je suis comme l’hippopotame :
De ma conviction couvert,
Forte armure que rien n’entame,
Je vais sans peur par le désert. »

Théophile Gautier, La Comédie de la Mort

 

Les meilleures revues d’Histoire et d’archéologie pour les plus jeunes

Plusieurs très bonnes revues pour les enfants et les adolescents méritent d’être signalées : aujourd’hui je vous propose de découvrir l’Histoire junior, (faite par les mêmes éditeurs que Histoire antique & médiévale pour ceux qui connaissent) qui est destinée aux 10-15 ans ; mais qui est amusante aussi pour les plus grands, cet été j’ai l’ai lue avec plaisir !

Voici le site internet où vous pouvez feuilletez la revue : http://www.histoire-junior.fr/numero-1/premiere-guerre-mondiale.3964.php

L’Histoire Junior est mensuel : il propose de beaucoup de jeux, une bande dessinée,  et, surtout, un dossier documentaire très bien fourni, avec pour guides deux personnages passionnés d’Histoire : Clio et Clovis. J’avais lu le magazine n° 21 de juillet/août 2013 sur les châteaux de l’histoire de France ; parmi les nombreux articles intéressants, j’ai été séduite par le jeux de reconnaissance des châteaux à partir de leur silhouette. A première vue, cela a l’air très simple, mais c’est en réalité une très bonne introduction pour les enfants  à la reconnaissance des style architecturaux.

Une brochure fournie sur internet par l’éditeur présente aux jeune  la revue en une page ; une seconde page est remarquable par sa définition brève et efficace de l’histoire et des méthodes des historiens. http://www.faton.fr/pdf/Edito-HJ-1.pdf

Pour faire court, je trouve que c’est une superbe revue (avec de belles reproductions en plus !) qui donne des éléments de culture générale et historiques de façon très très ludique et très agréable. Je la recommande vivement à ceux qui veulent découvrir l’histoire comme à ceux qui sont de jeunes passionnés.

Ce mois-ci (mars 2014) le dossier central sur Christophe Colomb et ses traces en Amérique ; est sorti aussi le premier hors-série sur la première guerre mondiale ! Voici le site internet si vous voulez feuilleter ou commander les revues :  http://www.histoire-junior.fr/numero-1/premiere-guerre-mondiale.3964.php.

La revue est jeune mais vous pouvez la trouver dans les bibliothèques municipales !

 

Histoire Junior n°28