Z comme zoologie : les animaux domestiques de nos ancêtres

      Pour ce dernier jour du challengeAZ, j’aurais pu évoquer le prénom de Zélie, que j’ai rencontré de nombreuses fois dans la première moitié du XIXe siècle et qui m’a bien séduite, mais j’avais envie de quelque chose d’un peu plus ambitieux pour clôturer ces 26 jours de défi !  La plupart de…

Y comme Yvelines : les ressources en ligne exceptionnelles des archives !

    J’ai découvert depuis peu le site des archives départementales des Yvelines  ; à vrai dire, j’ai été conquise et je regrette de ne pas avoir des ancêtres qui ont vécu dans ce département.  En effet, les ressources en ligne sont exceptionnelles et nombreuses. Voici un top 5 de mes préférées (par ordre croissant)…

W comme woiturier : zoom un ancien métier

   La première fois que j’ai vu dans les registres paroissiaux le métier de « woiturier », j’ai été assez perplexe car je ne connaissais que peu d’anciens métiers. Comme la lettre du challengeAZ est W, un petit tour par l’orthographe du XVIIIe permet d’aborder la question de ce métier. On pense au début que le voiturier…

V comme vieillesse : vulnérabilité et solidarité familiale

   V comme vieillesse : un âge qui peut être dangereux à l’époque moderne. Vivre seul, ou plutôt vivre seule, car les femmes ont une plus grande espérance de vie, une fois les dangers des accouchements passés, est difficile quand on ne peut plus travailler. Fréquemment aujourd’hui, la question de la solidarité se pose. À…

U comme Ursulines : une religieuse dans votre arbre ?

Dans le cadre du #Challenge AZ, ces derniers jours inaugurent une série de lettres de plus en difficiles à utiliser ; aujourd’hui le U. Les Ursulines sont des religieuses ; si vous en avez dans votre généalogie, vous serez peut-être curieux de découvrir quelle était leurs conditions de vie et leurs tâches quotidiennes. Plusieurs questions…

T comme témoins : ne les négligez pas !

Pour fêter ce début d’une nouvelle semaine du challenge, la lettre T suggère le sujet des témoins ; sujet plus passionnant qu’on pourrait le penser à première vue ! Les témoins sont les personnes présentes à un événement, et généralement on connaît leur présence par la mention dans l’acte qui relate l’événement et par leur signature…

P comme psychogénéalogie : généalogie comme thérapie ?

Aujourd’hui, la lettre P proposée par le challengeAZ permet d’aborder beaucoup de thèmes, mais il me semble que c’est aussi l’occasion pour aborder le sujet de la psychogénéalogie. Cet article n’a pas pour ambition de tout présenter sur la psychogénéalogie, car je ne m’y connais pas assez, mais plutôt de poser des éléments de réflexions sur cette nouvelle branche…

M comme Mendiants : quelles sources pour les retrouver ?

Nos ancêtres ne peuvent pas tous être des rois ou des reines, des nobles ou des gentilshommes. La plupart des Français d’Ancien Régime étaient des gens qui exploitaient la terre. Parmi les petites gens, certains étaient parfois pauvres et pouvaient mendier. Il n’est pas toujours aisé d’identifier un ancêtre comme pauvre ou mendiant entre le XVIe…

L comme Livre de raison : écrits privés et mémoire familiale

En ce 12e jour du ChallengeAZ, c’est la lettre L qui est à l’honneur. Elle m’a suggérée d’écrire sur le livre de raison, qui est l’une des plus belles sources en histoire de la famille.  C’est en effet un livre où se mêlent les comptes des marchands, la narration d’événement au jour le jour, et…

K comme Kyrielle : 2, 4, 8 ou 16 enfants au XVIIIe siècle ?

Aujourd’hui, le challengeAZ nous mène à utiliser la lettre K, qui n’est pas la plus facile. Néanmoins, un mot me semblait parfait pour qualifier le nombre d’enfants nés d’un couple au XVIIIe siècle : kyrielle. En effet, j’ai croisé, durant mes recherches, des familles avec plus de vingt enfants ! Par exemple, je me souviens…

J comme Jours : le calendrier républicain

       Dans notre série quotidienne du ChallengeAZ, je vous propose aujourd’hui de revenir sur les jours du calendrier républicain ; calendrier qui est un véritable casse-tête la première fois qu’on s’y plonge. La Révolution française voulut une réforme du temps et de l’espace. Le nouveau calendrier va de pair avec la réforme territoriale…