Le légendaire Orient-Express

En ce moment, et jusqu’au 31 août 2014, est exposé à l’Institut du monde arabe, avec le partenariat de la SNCF, le train de l’Orient-Express.

Ce train mythique est connu de tous par la célèbre enquête : le crime de l’Orient-Express, bien sûr, enquête d’Hercule Poirot écrite  en 1934 par Agatha Christie, souvent adapté en film (notamment le film de Sidney Lumet en 1974). L’Institut du monde arabe propose des activités pour les enfants autour de cette mythique enquête :

Pour mémoire, l’enquête est la recherche du meurtrier d’un des voyageurs, tué durant le voyage, la nuit. Dans ce monde clos où se côtoient des gens très différents, Hercule Poirot est confronté à l’une des affaires les plus compliquées. La série Hercule Poirot, avec David Suchet, a récemment proposé une nouvelle adaptation dans un nouvel épisode en 2010. Elle ajoute un peu de philosophie en montrant que la difficulté de l’enquête n’est pas seulement liée à la quête de vérité, mais aussi à la notion de justice…

Murder on the Orient Express? No, just luxury, love - and Poirot - The Daily Mail 27 novembre 2010 - http://www.dailymail.co.uk/news/article-1333459/David-Suchet-Murder-Orient-Express-No-just-luxury-love-Poirot.html#ixzz2zKd3N4cU

« Murder on the Orient Express? No, just luxury, love – and Poirot » – The Daily Mail 27 novembre 2010 – http://www.dailymail.co.uk/news/article-1333459/David-Suchet-Murder-Orient-Express-No-just-luxury-love-Poirot.html#ixzz2zKd3N4cU

Lors de la museumweek sur twitter, l’Institut du monde arabe avait lancé ce jeu amusant d’imaginer (en 150 caractères !) à quoi rêvait cette jeune voyageuse :

Sur internet, la présentation du journal de bord d’un conducteur fictif, Jules Fradet, dans un site intéractif, aide à entrer en totale immersion dans l’histoire et l’ambiance des voyages de l’Orient Express : http://www.imarabe.org/il-etait-une-fois-orient-express/site-immersif. Sur Facebook, une page complémentaire au site donne des documents d’archives (photos…).

L’Orient-Express est né de la création, en 1872, de la Compagnie internationale de wagons-lits par un ingénieur belge, Georges Lambert Nagelmackers. Le train prend son premier départ en octobre 1883. Il propose une liaison de Paris jusqu’à Constantinople à partir de 1889, soit environ 70h de voyage pour faire plus de 3000 km. Sa vitesse pouvait atteindre 100 km/h.

Carte de l'Europe indiquant  quelques-unes des principales lignes sur lesquelles circulent les trains de luxe, wagons-lits et les wagons-restaurants. (entre 1872 (date de la création de Compagnie internationale des wagons-lits) et 1900). - Gallica

Carte de l’Europe indiquant quelques-unes des principales lignes sur lesquelles circulent les trains de luxe, wagons-lits et les wagons-restaurants. (entre 1872 (date de la création de Compagnie internationale des wagons-lits) et 1900). – Gallica

Durant la Première Guerre Mondiale, les liaisons avec Constantinople furent interrompues ; le train n’allait plus que jusqu’à Belgrade. En 1918, l’armistice fut signé dans un des wagons de la Compagnie, le fameux wagon n°2419, connu sous le nom de Wagon de l’Armistice. La voiture se trouvait dans une futaie de la forêt de Compiègne lors de la signature entre les Alliés (dont le maréchal Foch) et les Allemands (dont le ministre d’Etat Matthias Erzberger et le général major von Winterfeldtl de l’armée impériale). C’est ensuite lors de l’entre-deux-guerres, lorsque le trajet Paris-Constantinople fut rétabli, que le train a connu son âge d’or.

Photographie après la signature de l'Armistice

Photographie après la signature de l’Armistice

La seconde moitiés du XIXe siècle (voire le début du XXe siècle) est aussi la période de l’orientalisme, lorsque l’Orient, tel que perçu par les artistes occidentaux (des Balkans à l’Afrique du Nord), est devenu un objet d’inspiration. L’orientalisme est connu notamment par Eugène Delacroix, Victor Hugo et Théophile Gautier. On peut certainement trouver dans cet héritage culturel les racines du succès de l’Orient-Express et l’association de ce train avec l’imaginaire des voyages en Orient.

Alberto Pasini, Une mosquée, 1886, Metropolitan Museum of Art

Alberto Pasini, Une mosquée, 1886, Metropolitan Museum of Art

D’un point de vue artistique, le train est aussi célèbre pour son décor luxueux, au design l’Art déco. L’Orient-Express est une oeuvre d’art. Les artistes qui furent à l’origine du « style Orient-Express » furent l’artiste-décorateur René Prou, qui a décoré six voitures entre 1926 et 1929, et René Lalique, joailler de l’Art nouveau (voir sur le site de la SNCF pour plus de photos http://www.sncf.com/fr/groupe/train-orient-express).

L'Orient-Express, Restaurant Anatolie

L’Orient-Express, Restaurant Anatolie

Pour plus d’informations sur l’Orient-Express:

– le site internet officiel de l’Orient-Express : http://www.orient-express.eu

– infos pratiques sur l’expo à l’Institut du monde arabe : http://www.imarabe.org/activites-evenements/collections-expositions/expositions/orient-express

– petite bibliographie suggestive :

Littérature : Agatha Christie, Le Crime de l’Orient-Express, 1934 ; Vladimir Fédorovski, Le roman de l’Orient-Express, 2008 ; Histoire et essais : Méryem Hani, L’Orient-Express, 2013 ; André Papazian, Trains de légende en Europe, 2001.

– et pour jouer au détective, tout simplement :

51j0ItEu-ML._SY445_

Publicités

Pour participer à la discussion, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s