Idée de sortie – que voir au musée du Louvre avec les enfants ?

L’hippopotame bleu d’Egypte

Les hippopotames bleus d’Egypte ancienne sont parmi les objets les plus beaux et les plus curieux pour les amoureux de cette période historique et pour les visiteurs du Louvre.  Voici la page du Louvre où vous pouvez avoir une vue plein écran : http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/figurine-dhippopotame. Le couleur turquoise chatoyante et leur air sympathique peut certainement séduire tous les enfants ! 

L’hippopotame du Louvre date de la XVIIe dynastie, soit le Moyen Empire,  entre environ – 1650 à –  1530 avant notre ère. Les statuettes d’hippopotame étaient destinées à être placées dans les sépultures des hauts fonctionnaires. Le dessin sur leur corps est composé de plantes et de fleur de lotus ; elles évoquent le Noun originel, la naissance du monde. 

A mon avis, cette couleur bleu turquoise est une invitation claire au coloriage !! Pensez à venir avec un carnet et avec des crayons de couleurs, il pourrait être sympa de proposer à votre enfant de dessiner et/ou de colorier l’hippopotame avec son plus beau crayon bleu, ou, pourquoi pas, une autre couleur ! (Pour les tous petits, si le dessin de l’hippopotame est trop difficile, vous pouvez télécharger gratuitement un dessin sur internet avant votre visite, afin qu’il ne lui reste plus qu’à colorier)

 

Détail pratique : l’hippopotame est au département des antiquités égyptiennes du Louvre, aile Sully, 1er étage, vitrine 6 !

louvre-antiquites-egyptiennes-salle

Pour terminer, je ne peux résister de mentionner ce poème de Théophile Gautier qui chante la sérénité de l’hippopotame : 

« L’hippopotame au large ventre
Habite aux Jungles de Java,
Où grondent, au fond de chaque antre,
Plus de monstres qu’on n’en rêva.

Le boa se déroule et siffle,
Le tigre fait son hurlement,
Le buffle en colère renifle ;
Lui, dort ou pait tranquillement.

Il ne craint ni kriss ni zagaies,
Il regarde l’homme sans fuir,
Et rit des balles des cipayes
Qui rebondissent sur son cuir.

Je suis comme l’hippopotame :
De ma conviction couvert,
Forte armure que rien n’entame,
Je vais sans peur par le désert. »

Théophile Gautier, La Comédie de la Mort

 

Advertisements

Pour participer à la discussion, c'est par ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s